Choisir

Trouvez la barrière qui convient à vos besoins

(Voir plus BAS « Les 4 règles d’or pour réussir son installation »)

GUIDE | COMMENT CHOISIR LA BARRIÈRE WATER-GATE ?

À titre d’exemple, l’image suivante illustre une propriété protégée par la barrière d’eau Water-Gate. Suivez les consignes des huit (8) étapes suivantes pour déterminer vos besoins.

8 étapes essentielles

  1. Prendre en considération tous les obstacles autour du bâtiment (piscine, arbres, cabanons, etc.).

  2. Vous aurez besoin d’une zone dégagée d’au moins 2 pieds autour du périmètre avoisinant la structure à protéger.

  3. Prévoyez un espace pour positionner les barrières adéquatement. Voir la charte à l’endos pour déterminer l’espace nécessaire dépendamment de la hauteur sélectionnée.

  4. Servez-vous de la ligne rouge pour déterminer la longueur totale nécessaire.

  5. Des pompes sont requises afin de refouler l’eau de pluie et les infiltrations comprises en aval de la barrière. Choisissez des pompes avec une capacité de 2 à 14 litres/minute pour chaque mètre linéaire de digue. ATTENTION! Une personne doit être présente en tout temps (24h/24)  pour s’assurer de dégager les encombrements (feuilles, débris, etc.) qui peuvent obstruer le travail des pompes.

  6. Il est possible de créer des angles/coins à 90 en pliant la barrière correctement.

  7. Il est possible de joindre des barrières de hauteur différente avec notre système Velcro intégré.

  8. Prendre en considération la direction de l’inondation et assurez-vous de positionner la barrière adéquatement.

Notez que des sacs de sable positionnés à certains endroits aideront également à limiter les infiltrations.

Comment déterminer la longueur nécessaire?

Le calcul des barrières nécessaires se fait toujours à partir de la ligne rouge comme illustrée sur l’image précédente.

Définissez la hauteur de rétention nécessaire :

  • La hauteur peut varier en fonction de l’historique des événements, de la pente et autres facteurs.

  • Prendre en considération le point le plus bas de votre terrain pour calculer la hauteur nécessaire.

Voir la charte ci-dessus pour connaître la distance nécessaire pour installer la barrière (ligne rouge).

Portez une attention particulière aux obstacles :

  • Augmentez la longueur autant que nécessaire afin d’éviter tout obstacle, ou créer des coins pour les contourner.

  • Les joints extrémités (joints Velcro) devraient être à au moins 5 pieds des coins.

WATER-GATE – CONSEILS GÉNÉRAUX

  • Assurez-vous de sélectionner la bonne taille de barrière et de s’équiper de pompes et autres outils nécessaires pour prévenir les infiltrations et gérer l’eau des pluies.

  • Éviter de placer les joints Velcro vers les coins.

  • Tous les modèles de barrières sont compatibles, à l’exception des barrières d’une hauteur de 6”, qui ne peuvent qu’être attachées qu’à des barrières de modèle identique.

  • Portez une attention particulière aux obstacles lorsque vous mesurez l’espace dont vous avez besoin pour installer la barrière.

  • Chaque barrière Water-Gate a un ratio de profondeur de 4 pour 1, ce qui garantit une excellente stabilité.

  • Des sacs de sable sont nécessaires à certains endroits de la bavette avant de la barrière afin de minimiser les infiltrations.

  • Les barrières Water-Gate sont certifiées FM Approved.

N’OUBLIEZ PAS LES POMPES! – QUELQU’UN DOIT ÊTRE PRÉSENT EN TOUT TEMPS

Toute l’eau qui s’infiltre entre le bâtiment à protéger et la barrière doit être évacuée à l’aide de pompes. Les éléments pouvant affecter la quantité d’eau en arrière de la barrière sont :

  • Le taux d’infiltration lorsque la barrière est remplie, approximativement 0.55 gpm / pieds.

  • Une pluie subite et abondante.

  • Examinez le drainage des gouttières et planifiez en conséquence.

  • Pensez à l’autonomie en fonction du modèle de pompe (électrique ou à gaz).

LES 4 RÈGLES D’OR

Pour réussir son installation

1- N’essayez jamais de contenir une fuite en arrière de la barrière

S’il y a des fuites, empêchez l’eau de s’infiltrer en avant de la barrière. Dans la plupart des cas, ce problème est causé par des infiltrations en amont. Si vous essayez de maîtriser une fuite en arrière de la barrière, cela pourrait créer un petit bassin en dessous de celle-ci et la rendre instable.

2- Pompez l’eau qui se trouve en arrière de la barrière

Il est important de laisser suffisamment d’espace entre le bâtiment et l’arrière de la barrière pour pouvoir y placer une pompe à eau. Il ne faut pas laisser l’eau qui s’infiltre sous la barrière s’accumuler derrière celle-ci. L’un des prochains chapitres traite de l’importance des pompes à eau.

3- Posez un poids régulier sur la bavette avant

Ne fixez pas la barrière au sol. L’eau qui entre dans la barrière crée un poids qui retient l’eau qui afflue. Il est important de placer des poids sur la partie avant pour réduire l’infiltration. Le modèle WL, créé pour la lutte contre les inondations, est conçu avec des lestages intégrés permettant un déploiement rapide. Les poids réduisent les infiltrations sous la barrière et lui permettent de rester bien en place sur le sol.

4- Empêchez l’eau de s’accumuler sous la barrière

Retirez tous les objets susceptibles d’entraîner une infiltration sous la partie avant de la barrière. Celle-ci est conçue pour rester en place sur toutes les surfaces, qu’il s’agisse d’asphalte, de gravier, de gazon ou de béton. Toutefois, s’il y a trop d’eau sous la partie avant, la barrière n’adhérera pas aussi bien et pourrait glisser. Par conséquent, il est important de vous assurer que le sol est libéré de tous les objets qui pourraient causer une accumulation d’eau sous la barrière.

Pour plus d’informations sur nos produits : visitez cette page.